Rapeh

Ce week end, Robin et moi avons pris le temps de fabriquer notre rapé pour nos cérémonies à venir.

J aime ce temps de transformation et de lente alchimie. La lenteur, la profondeur et la présence que cela induit.
Et puis aussi la créativité et l’inspiration, chaque rapeh est différent.
On se laisse emmener, le teste, on l’adapte.

Avec le soleil qui nous a réchauffé tout le long….

Je termine la soirée avec le plaisir d’un petit mélange que je dédie spécialement à mes stagiaires du cycles « Transmissions » pour notre prochain week end en immersion!